CHARDON-MARIE
CHARDON-MARIE
On devait toujours avoir du chardon-Marie dans son jardin. D’abord parce que ça rime avec joli dans un massif de vivaces ou d’annuelles où ses belles feuilles vert pâle brillantes nervurées de blanc sont d’un effet aussi appréciable que sa grosse fleur mauve, ressemblant à celle de l’artichaut. D’autre part, le chardon-Marie, qui se classe à la fois dans la catégorie des condimentaires et des légumes anciens, est bien utile. On mange ses feuilles comme celles du chou et il était prescrit dans la pharmacopée traditionnelle pour soigner les affections hépatiques.
Téléchargez sur le Windows Store Téléchargez sur Google Play Téléchargez sur le Windows Phone Store